Catégories
Bien être

Ocytocine

Hormone de l’amour.


L’ocytocine est à la fois un neurotransmetteur produit dans le cerveau qui agit sur le système nerveux et une hormone qui agit sur différents organes.

L’ocytocine intervient dans les comportements émotionnels et sociaux ainsi que dans des événements physiologiques tels que l’accouchement et l’allaitement.

Elle provoque des contractions de l’utérus permettant l’accouchement et du sein pour permettre l’expulsion du lait maternel.

Par exemple, il est connu que la mise en place de la peridurale avant l’accouchement peut réduire la production d’ocytocine et c’est pourquoi l’équipe médicale utilise en général un produit pour contrecarrer cet effet. De manière naturelle, on peut augmenter la sécrétion d’ocytocine par différents moyens qui sont exposés dans l’illustration. Les caresses, une musique que l’on apprécie, être entouré de ceux que l’on aime et qui nous aiment. Une atmosphère agréable, chaleureuse et aimante.

L’ocytocine semble jouer un rôle dans les dépressions post-partum. Il semblerait qu’un taux peu élevé participe à l’apparition de la dépression post-partum. Plus on câline un enfant, plus il va sécréter de l’ocytocine. Les liens d’affection se renforcent et amènent un équilibre, une harmonie dans la cellule familiale. Ce qui permet un développement sain de l’enfant.

L’ocytocine joue un rôle prépondérant dans la relation parent-enfant et dans lien qui peut être créé.

Libérée dès que le contact est agréable, tendre, l’ocytocine rend également la vie plus douce en réduisant très fortement l’anxiété et l’agressivité.

Crédit illustration : Vanina Gallo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *